Bulletin infirmier du cancer, Juillet-Août-Septembre 2023

Mise en place et évaluation de la télésurveillance médicale en oncologie à Gustave Roussy.

Bulletin infirmier du cancer, Juillet-Août-Septembre 2023

Découvrez notre solution

Bulletin infirmier du cancer, Juillet-Août-Septembre 2023

Découvrez notre solution

VIDÉO TÉMOIGNAGE

Citation

Juliette Fanton d’Andon, Ariane Cocq, Mélanie Gourhant, Pierre Morichau Beauchant, Arlindo Ferreira, Martina Pagliuca, Florian Scotte, Mario Di Palma, Me Abbas Maya, Inès Vas Duarte Luis, Barbara Pistilli, Joana Ribeiro. Mise en place et évaluation de la télésurveillance à l’Institut Gustave-Roussy. Bulletin Infirmier du Cancer. 2023;23(3):126-129. doi:10.1684/bic.2023.251

Auteurs

Juliette Fanton d’Andon1, ArianeCocq1, Mélanie Gourhant1, Pierre Morichau Beauchant1, Dr ArlindoFerreira1, Dr Martina Pagliuca2, Dr Florian Scotte2, Dr Mario Di Palma2, Me Abbas Maya2, Dr Inès Vas Duarte Luis2, Dr Barbara Pistilli2, Dr Joana Ribeiro.2

Affiliation

1Resilience, 2Institut Gustave-Roussy.

Introduction

Des études scientifiques ont depuis de nombreuses années démontré les bénéfices cliniques et organisationnels de la télésurveillance médicale des patients1,2 :

  • diminution des toxicités sévères,
  • amélioration de la tolérance des traitements et augmentation de la durée et de la dose relative du traitement,
  • amélioration de la qualité de vie,
  • augmentation de la survie globale pour les maladies métastatiques,
  • diminution des passages imprévus aux urgences et des hospitalisations,
  • coordination du parcours de soins améliorée.Il s’agit d’une avancée majeure tant pour les patients que pour les soignants en vue d’une meilleure prise en charge des personnes touchées par le cancer.

La télésurveillance permet donc de suivre à distance l’état de santé du patient : elle est mise en place sur prescription médicale. La mise en œuvre et le suivi reviennent à l’Infirmière de Coordination (IDEC) (rôle propre article R. 4311-5 et sur prescription article R4311-7).

Une étude a ainsi été menée de façon à :

  • décrire l’activité de télésurveillance de patientesprises en charge pour une néoplasie du sein à Gustave Roussy,
  • identifier les symptômes principaux rapportés parles patientes, permettant ainsi un axe de réflexionautour de leurs prises en soins.

1 Basch E, Deal AM, Dueck AC, et al. Overall survival results of a trial assessing patient-reported outcomes symptom monitoring during routine cancer treatment. JAMA 2017 ; 318 : 197-8.

2Mir O, Ferrua M, Fourcade A. Digital remote monitoring plus usual care versus usual care in patients treated with oral anticancer agents: the randomized phase 3 CAPRI trial. Nature Medicine 2022 ; 28 : 1224-31

Avec l'aimable participation de
No items found.
Partagez ce témoignage
LinkedinFacebook
Demander une démo

Citation

Juliette Fanton d’Andon, Ariane Cocq, Mélanie Gourhant, Pierre Morichau Beauchant, Arlindo Ferreira, Martina Pagliuca, Florian Scotte, Mario Di Palma, Me Abbas Maya, Inès Vas Duarte Luis, Barbara Pistilli, Joana Ribeiro. Mise en place et évaluation de la télésurveillance à l’Institut Gustave-Roussy. Bulletin Infirmier du Cancer. 2023;23(3):126-129. doi:10.1684/bic.2023.251

Auteurs

Juliette Fanton d’Andon1, ArianeCocq1, Mélanie Gourhant1, Pierre Morichau Beauchant1, Dr ArlindoFerreira1, Dr Martina Pagliuca2, Dr Florian Scotte2, Dr Mario Di Palma2, Me Abbas Maya2, Dr Inès Vas Duarte Luis2, Dr Barbara Pistilli2, Dr Joana Ribeiro.2

Affiliation

1Resilience, 2Institut Gustave-Roussy.

Introduction

Des études scientifiques ont depuis de nombreuses années démontré les bénéfices cliniques et organisationnels de la télésurveillance médicale des patients1,2 :

  • diminution des toxicités sévères,
  • amélioration de la tolérance des traitements et augmentation de la durée et de la dose relative du traitement,
  • amélioration de la qualité de vie,
  • augmentation de la survie globale pour les maladies métastatiques,
  • diminution des passages imprévus aux urgences et des hospitalisations,
  • coordination du parcours de soins améliorée.Il s’agit d’une avancée majeure tant pour les patients que pour les soignants en vue d’une meilleure prise en charge des personnes touchées par le cancer.

La télésurveillance permet donc de suivre à distance l’état de santé du patient : elle est mise en place sur prescription médicale. La mise en œuvre et le suivi reviennent à l’Infirmière de Coordination (IDEC) (rôle propre article R. 4311-5 et sur prescription article R4311-7).

Une étude a ainsi été menée de façon à :

  • décrire l’activité de télésurveillance de patientesprises en charge pour une néoplasie du sein à Gustave Roussy,
  • identifier les symptômes principaux rapportés parles patientes, permettant ainsi un axe de réflexionautour de leurs prises en soins.

1 Basch E, Deal AM, Dueck AC, et al. Overall survival results of a trial assessing patient-reported outcomes symptom monitoring during routine cancer treatment. JAMA 2017 ; 318 : 197-8.

2Mir O, Ferrua M, Fourcade A. Digital remote monitoring plus usual care versus usual care in patients treated with oral anticancer agents: the randomized phase 3 CAPRI trial. Nature Medicine 2022 ; 28 : 1224-31

Partagez cet article
Partagez cette conférence
LinkedinFacebook

Citation

Juliette Fanton d’Andon, Ariane Cocq, Mélanie Gourhant, Pierre Morichau Beauchant, Arlindo Ferreira, Martina Pagliuca, Florian Scotte, Mario Di Palma, Me Abbas Maya, Inès Vas Duarte Luis, Barbara Pistilli, Joana Ribeiro. Mise en place et évaluation de la télésurveillance à l’Institut Gustave-Roussy. Bulletin Infirmier du Cancer. 2023;23(3):126-129. doi:10.1684/bic.2023.251

Auteurs

Juliette Fanton d’Andon1, ArianeCocq1, Mélanie Gourhant1, Pierre Morichau Beauchant1, Dr ArlindoFerreira1, Dr Martina Pagliuca2, Dr Florian Scotte2, Dr Mario Di Palma2, Me Abbas Maya2, Dr Inès Vas Duarte Luis2, Dr Barbara Pistilli2, Dr Joana Ribeiro.2

Affiliation

1Resilience, 2Institut Gustave-Roussy.

Introduction

Des études scientifiques ont depuis de nombreuses années démontré les bénéfices cliniques et organisationnels de la télésurveillance médicale des patients1,2 :

  • diminution des toxicités sévères,
  • amélioration de la tolérance des traitements et augmentation de la durée et de la dose relative du traitement,
  • amélioration de la qualité de vie,
  • augmentation de la survie globale pour les maladies métastatiques,
  • diminution des passages imprévus aux urgences et des hospitalisations,
  • coordination du parcours de soins améliorée.Il s’agit d’une avancée majeure tant pour les patients que pour les soignants en vue d’une meilleure prise en charge des personnes touchées par le cancer.

La télésurveillance permet donc de suivre à distance l’état de santé du patient : elle est mise en place sur prescription médicale. La mise en œuvre et le suivi reviennent à l’Infirmière de Coordination (IDEC) (rôle propre article R. 4311-5 et sur prescription article R4311-7).

Une étude a ainsi été menée de façon à :

  • décrire l’activité de télésurveillance de patientesprises en charge pour une néoplasie du sein à Gustave Roussy,
  • identifier les symptômes principaux rapportés parles patientes, permettant ainsi un axe de réflexionautour de leurs prises en soins.

1 Basch E, Deal AM, Dueck AC, et al. Overall survival results of a trial assessing patient-reported outcomes symptom monitoring during routine cancer treatment. JAMA 2017 ; 318 : 197-8.

2Mir O, Ferrua M, Fourcade A. Digital remote monitoring plus usual care versus usual care in patients treated with oral anticancer agents: the randomized phase 3 CAPRI trial. Nature Medicine 2022 ; 28 : 1224-31

Partagez cet article
Partagez cette conférence
LinkedinFacebook

Citation

Juliette Fanton d’Andon, Ariane Cocq, Mélanie Gourhant, Pierre Morichau Beauchant, Arlindo Ferreira, Martina Pagliuca, Florian Scotte, Mario Di Palma, Me Abbas Maya, Inès Vas Duarte Luis, Barbara Pistilli, Joana Ribeiro. Mise en place et évaluation de la télésurveillance à l’Institut Gustave-Roussy. Bulletin Infirmier du Cancer. 2023;23(3):126-129. doi:10.1684/bic.2023.251

Auteurs

Juliette Fanton d’Andon1, ArianeCocq1, Mélanie Gourhant1, Pierre Morichau Beauchant1, Dr ArlindoFerreira1, Dr Martina Pagliuca2, Dr Florian Scotte2, Dr Mario Di Palma2, Me Abbas Maya2, Dr Inès Vas Duarte Luis2, Dr Barbara Pistilli2, Dr Joana Ribeiro.2

Affiliation

1Resilience, 2Institut Gustave-Roussy.

Introduction

Des études scientifiques ont depuis de nombreuses années démontré les bénéfices cliniques et organisationnels de la télésurveillance médicale des patients1,2 :

  • diminution des toxicités sévères,
  • amélioration de la tolérance des traitements et augmentation de la durée et de la dose relative du traitement,
  • amélioration de la qualité de vie,
  • augmentation de la survie globale pour les maladies métastatiques,
  • diminution des passages imprévus aux urgences et des hospitalisations,
  • coordination du parcours de soins améliorée.Il s’agit d’une avancée majeure tant pour les patients que pour les soignants en vue d’une meilleure prise en charge des personnes touchées par le cancer.

La télésurveillance permet donc de suivre à distance l’état de santé du patient : elle est mise en place sur prescription médicale. La mise en œuvre et le suivi reviennent à l’Infirmière de Coordination (IDEC) (rôle propre article R. 4311-5 et sur prescription article R4311-7).

Une étude a ainsi été menée de façon à :

  • décrire l’activité de télésurveillance de patientesprises en charge pour une néoplasie du sein à Gustave Roussy,
  • identifier les symptômes principaux rapportés parles patientes, permettant ainsi un axe de réflexionautour de leurs prises en soins.

1 Basch E, Deal AM, Dueck AC, et al. Overall survival results of a trial assessing patient-reported outcomes symptom monitoring during routine cancer treatment. JAMA 2017 ; 318 : 197-8.

2Mir O, Ferrua M, Fourcade A. Digital remote monitoring plus usual care versus usual care in patients treated with oral anticancer agents: the randomized phase 3 CAPRI trial. Nature Medicine 2022 ; 28 : 1224-31

No items found.
Partagez cet article
Partagez cette conférence
LinkedinFacebook
Publication scientifique

Citation

Juliette Fanton d’Andon, Ariane Cocq, Mélanie Gourhant, Pierre Morichau Beauchant, Arlindo Ferreira, Martina Pagliuca, Florian Scotte, Mario Di Palma, Me Abbas Maya, Inès Vas Duarte Luis, Barbara Pistilli, Joana Ribeiro. Mise en place et évaluation de la télésurveillance à l’Institut Gustave-Roussy. Bulletin Infirmier du Cancer. 2023;23(3):126-129. doi:10.1684/bic.2023.251

Auteurs

Juliette Fanton d’Andon1, ArianeCocq1, Mélanie Gourhant1, Pierre Morichau Beauchant1, Dr ArlindoFerreira1, Dr Martina Pagliuca2, Dr Florian Scotte2, Dr Mario Di Palma2, Me Abbas Maya2, Dr Inès Vas Duarte Luis2, Dr Barbara Pistilli2, Dr Joana Ribeiro.2

Affiliation

1Resilience, 2Institut Gustave-Roussy.

Introduction

Des études scientifiques ont depuis de nombreuses années démontré les bénéfices cliniques et organisationnels de la télésurveillance médicale des patients1,2 :

  • diminution des toxicités sévères,
  • amélioration de la tolérance des traitements et augmentation de la durée et de la dose relative du traitement,
  • amélioration de la qualité de vie,
  • augmentation de la survie globale pour les maladies métastatiques,
  • diminution des passages imprévus aux urgences et des hospitalisations,
  • coordination du parcours de soins améliorée.Il s’agit d’une avancée majeure tant pour les patients que pour les soignants en vue d’une meilleure prise en charge des personnes touchées par le cancer.

La télésurveillance permet donc de suivre à distance l’état de santé du patient : elle est mise en place sur prescription médicale. La mise en œuvre et le suivi reviennent à l’Infirmière de Coordination (IDEC) (rôle propre article R. 4311-5 et sur prescription article R4311-7).

Une étude a ainsi été menée de façon à :

  • décrire l’activité de télésurveillance de patientesprises en charge pour une néoplasie du sein à Gustave Roussy,
  • identifier les symptômes principaux rapportés parles patientes, permettant ainsi un axe de réflexionautour de leurs prises en soins.

1 Basch E, Deal AM, Dueck AC, et al. Overall survival results of a trial assessing patient-reported outcomes symptom monitoring during routine cancer treatment. JAMA 2017 ; 318 : 197-8.

2Mir O, Ferrua M, Fourcade A. Digital remote monitoring plus usual care versus usual care in patients treated with oral anticancer agents: the randomized phase 3 CAPRI trial. Nature Medicine 2022 ; 28 : 1224-31

Intervenant.e.s
No items found.
Partagez cet article
Partagez cette conférence
LinkedinFacebook
Publication scientifique

Bulletin infirmier du cancer, Juillet-Août-Septembre 2023

Citation

Juliette Fanton d’Andon, Ariane Cocq, Mélanie Gourhant, Pierre Morichau Beauchant, Arlindo Ferreira, Martina Pagliuca, Florian Scotte, Mario Di Palma, Me Abbas Maya, Inès Vas Duarte Luis, Barbara Pistilli, Joana Ribeiro. Mise en place et évaluation de la télésurveillance à l’Institut Gustave-Roussy. Bulletin Infirmier du Cancer. 2023;23(3):126-129. doi:10.1684/bic.2023.251

Auteurs

Juliette Fanton d’Andon1, ArianeCocq1, Mélanie Gourhant1, Pierre Morichau Beauchant1, Dr ArlindoFerreira1, Dr Martina Pagliuca2, Dr Florian Scotte2, Dr Mario Di Palma2, Me Abbas Maya2, Dr Inès Vas Duarte Luis2, Dr Barbara Pistilli2, Dr Joana Ribeiro.2

Affiliation

1Resilience, 2Institut Gustave-Roussy.

Introduction

Des études scientifiques ont depuis de nombreuses années démontré les bénéfices cliniques et organisationnels de la télésurveillance médicale des patients1,2 :

  • diminution des toxicités sévères,
  • amélioration de la tolérance des traitements et augmentation de la durée et de la dose relative du traitement,
  • amélioration de la qualité de vie,
  • augmentation de la survie globale pour les maladies métastatiques,
  • diminution des passages imprévus aux urgences et des hospitalisations,
  • coordination du parcours de soins améliorée.Il s’agit d’une avancée majeure tant pour les patients que pour les soignants en vue d’une meilleure prise en charge des personnes touchées par le cancer.

La télésurveillance permet donc de suivre à distance l’état de santé du patient : elle est mise en place sur prescription médicale. La mise en œuvre et le suivi reviennent à l’Infirmière de Coordination (IDEC) (rôle propre article R. 4311-5 et sur prescription article R4311-7).

Une étude a ainsi été menée de façon à :

  • décrire l’activité de télésurveillance de patientesprises en charge pour une néoplasie du sein à Gustave Roussy,
  • identifier les symptômes principaux rapportés parles patientes, permettant ainsi un axe de réflexionautour de leurs prises en soins.

1 Basch E, Deal AM, Dueck AC, et al. Overall survival results of a trial assessing patient-reported outcomes symptom monitoring during routine cancer treatment. JAMA 2017 ; 318 : 197-8.

2Mir O, Ferrua M, Fourcade A. Digital remote monitoring plus usual care versus usual care in patients treated with oral anticancer agents: the randomized phase 3 CAPRI trial. Nature Medicine 2022 ; 28 : 1224-31

Intervenant.e.s
No items found.
Partagez cet article
Partagez cette conférence
LinkedinFacebook
Téléchargez le replay
S'inscrire
ÉTUDE DE CAS

Bulletin infirmier du cancer, Juillet-Août-Septembre 2023

Citation

Juliette Fanton d’Andon, Ariane Cocq, Mélanie Gourhant, Pierre Morichau Beauchant, Arlindo Ferreira, Martina Pagliuca, Florian Scotte, Mario Di Palma, Me Abbas Maya, Inès Vas Duarte Luis, Barbara Pistilli, Joana Ribeiro. Mise en place et évaluation de la télésurveillance à l’Institut Gustave-Roussy. Bulletin Infirmier du Cancer. 2023;23(3):126-129. doi:10.1684/bic.2023.251

Auteurs

Juliette Fanton d’Andon1, ArianeCocq1, Mélanie Gourhant1, Pierre Morichau Beauchant1, Dr ArlindoFerreira1, Dr Martina Pagliuca2, Dr Florian Scotte2, Dr Mario Di Palma2, Me Abbas Maya2, Dr Inès Vas Duarte Luis2, Dr Barbara Pistilli2, Dr Joana Ribeiro.2

Affiliation

1Resilience, 2Institut Gustave-Roussy.

Introduction

Des études scientifiques ont depuis de nombreuses années démontré les bénéfices cliniques et organisationnels de la télésurveillance médicale des patients1,2 :

  • diminution des toxicités sévères,
  • amélioration de la tolérance des traitements et augmentation de la durée et de la dose relative du traitement,
  • amélioration de la qualité de vie,
  • augmentation de la survie globale pour les maladies métastatiques,
  • diminution des passages imprévus aux urgences et des hospitalisations,
  • coordination du parcours de soins améliorée.Il s’agit d’une avancée majeure tant pour les patients que pour les soignants en vue d’une meilleure prise en charge des personnes touchées par le cancer.

La télésurveillance permet donc de suivre à distance l’état de santé du patient : elle est mise en place sur prescription médicale. La mise en œuvre et le suivi reviennent à l’Infirmière de Coordination (IDEC) (rôle propre article R. 4311-5 et sur prescription article R4311-7).

Une étude a ainsi été menée de façon à :

  • décrire l’activité de télésurveillance de patientesprises en charge pour une néoplasie du sein à Gustave Roussy,
  • identifier les symptômes principaux rapportés parles patientes, permettant ainsi un axe de réflexionautour de leurs prises en soins.

1 Basch E, Deal AM, Dueck AC, et al. Overall survival results of a trial assessing patient-reported outcomes symptom monitoring during routine cancer treatment. JAMA 2017 ; 318 : 197-8.

2Mir O, Ferrua M, Fourcade A. Digital remote monitoring plus usual care versus usual care in patients treated with oral anticancer agents: the randomized phase 3 CAPRI trial. Nature Medicine 2022 ; 28 : 1224-31

Téléchargez notre
Publication scientifique
Poster
Abstract
Publication
Présentation

Mise en place et évaluation de la télésurveillance médicale en oncologie à Gustave Roussy

Citation

Juliette Fanton d’Andon, Ariane Cocq, Mélanie Gourhant, Pierre Morichau Beauchant, Arlindo Ferreira, Martina Pagliuca, Florian Scotte, Mario Di Palma, Me Abbas Maya, Inès Vas Duarte Luis, Barbara Pistilli, Joana Ribeiro. Mise en place et évaluation de la télésurveillance à l’Institut Gustave-Roussy. Bulletin Infirmier du Cancer. 2023;23(3):126-129. doi:10.1684/bic.2023.251

Auteurs

Juliette Fanton d’Andon1, ArianeCocq1, Mélanie Gourhant1, Pierre Morichau Beauchant1, Dr ArlindoFerreira1, Dr Martina Pagliuca2, Dr Florian Scotte2, Dr Mario Di Palma2, Me Abbas Maya2, Dr Inès Vas Duarte Luis2, Dr Barbara Pistilli2, Dr Joana Ribeiro.2

Affiliation

1Resilience, 2Institut Gustave-Roussy.

Introduction

Des études scientifiques ont depuis de nombreuses années démontré les bénéfices cliniques et organisationnels de la télésurveillance médicale des patients1,2 :

  • diminution des toxicités sévères,
  • amélioration de la tolérance des traitements et augmentation de la durée et de la dose relative du traitement,
  • amélioration de la qualité de vie,
  • augmentation de la survie globale pour les maladies métastatiques,
  • diminution des passages imprévus aux urgences et des hospitalisations,
  • coordination du parcours de soins améliorée.Il s’agit d’une avancée majeure tant pour les patients que pour les soignants en vue d’une meilleure prise en charge des personnes touchées par le cancer.

La télésurveillance permet donc de suivre à distance l’état de santé du patient : elle est mise en place sur prescription médicale. La mise en œuvre et le suivi reviennent à l’Infirmière de Coordination (IDEC) (rôle propre article R. 4311-5 et sur prescription article R4311-7).

Une étude a ainsi été menée de façon à :

  • décrire l’activité de télésurveillance de patientesprises en charge pour une néoplasie du sein à Gustave Roussy,
  • identifier les symptômes principaux rapportés parles patientes, permettant ainsi un axe de réflexionautour de leurs prises en soins.

1 Basch E, Deal AM, Dueck AC, et al. Overall survival results of a trial assessing patient-reported outcomes symptom monitoring during routine cancer treatment. JAMA 2017 ; 318 : 197-8.

2Mir O, Ferrua M, Fourcade A. Digital remote monitoring plus usual care versus usual care in patients treated with oral anticancer agents: the randomized phase 3 CAPRI trial. Nature Medicine 2022 ; 28 : 1224-31

Citation

Juliette Fanton d’Andon, Ariane Cocq, Mélanie Gourhant, Pierre Morichau Beauchant, Arlindo Ferreira, Martina Pagliuca, Florian Scotte, Mario Di Palma, Me Abbas Maya, Inès Vas Duarte Luis, Barbara Pistilli, Joana Ribeiro. Mise en place et évaluation de la télésurveillance à l’Institut Gustave-Roussy. Bulletin Infirmier du Cancer. 2023;23(3):126-129. doi:10.1684/bic.2023.251

Auteurs

Juliette Fanton d’Andon1, ArianeCocq1, Mélanie Gourhant1, Pierre Morichau Beauchant1, Dr ArlindoFerreira1, Dr Martina Pagliuca2, Dr Florian Scotte2, Dr Mario Di Palma2, Me Abbas Maya2, Dr Inès Vas Duarte Luis2, Dr Barbara Pistilli2, Dr Joana Ribeiro.2

Affiliation

1Resilience, 2Institut Gustave-Roussy.

Introduction

Des études scientifiques ont depuis de nombreuses années démontré les bénéfices cliniques et organisationnels de la télésurveillance médicale des patients1,2 :

  • diminution des toxicités sévères,
  • amélioration de la tolérance des traitements et augmentation de la durée et de la dose relative du traitement,
  • amélioration de la qualité de vie,
  • augmentation de la survie globale pour les maladies métastatiques,
  • diminution des passages imprévus aux urgences et des hospitalisations,
  • coordination du parcours de soins améliorée.Il s’agit d’une avancée majeure tant pour les patients que pour les soignants en vue d’une meilleure prise en charge des personnes touchées par le cancer.

La télésurveillance permet donc de suivre à distance l’état de santé du patient : elle est mise en place sur prescription médicale. La mise en œuvre et le suivi reviennent à l’Infirmière de Coordination (IDEC) (rôle propre article R. 4311-5 et sur prescription article R4311-7).

Une étude a ainsi été menée de façon à :

  • décrire l’activité de télésurveillance de patientesprises en charge pour une néoplasie du sein à Gustave Roussy,
  • identifier les symptômes principaux rapportés parles patientes, permettant ainsi un axe de réflexionautour de leurs prises en soins.

1 Basch E, Deal AM, Dueck AC, et al. Overall survival results of a trial assessing patient-reported outcomes symptom monitoring during routine cancer treatment. JAMA 2017 ; 318 : 197-8.

2Mir O, Ferrua M, Fourcade A. Digital remote monitoring plus usual care versus usual care in patients treated with oral anticancer agents: the randomized phase 3 CAPRI trial. Nature Medicine 2022 ; 28 : 1224-31

Lire la publication
Pour aller plus loin

Publication scientifique
Livre blanc
Guide
Infographie

Bulletin infirmier du cancer, Juillet-Août-Septembre 2023

Citation

Juliette Fanton d’Andon, Ariane Cocq, Mélanie Gourhant, Pierre Morichau Beauchant, Arlindo Ferreira, Martina Pagliuca, Florian Scotte, Mario Di Palma, Me Abbas Maya, Inès Vas Duarte Luis, Barbara Pistilli, Joana Ribeiro. Mise en place et évaluation de la télésurveillance à l’Institut Gustave-Roussy. Bulletin Infirmier du Cancer. 2023;23(3):126-129. doi:10.1684/bic.2023.251

Auteurs

Juliette Fanton d’Andon1, ArianeCocq1, Mélanie Gourhant1, Pierre Morichau Beauchant1, Dr ArlindoFerreira1, Dr Martina Pagliuca2, Dr Florian Scotte2, Dr Mario Di Palma2, Me Abbas Maya2, Dr Inès Vas Duarte Luis2, Dr Barbara Pistilli2, Dr Joana Ribeiro.2

Affiliation

1Resilience, 2Institut Gustave-Roussy.

Introduction

Des études scientifiques ont depuis de nombreuses années démontré les bénéfices cliniques et organisationnels de la télésurveillance médicale des patients1,2 :

  • diminution des toxicités sévères,
  • amélioration de la tolérance des traitements et augmentation de la durée et de la dose relative du traitement,
  • amélioration de la qualité de vie,
  • augmentation de la survie globale pour les maladies métastatiques,
  • diminution des passages imprévus aux urgences et des hospitalisations,
  • coordination du parcours de soins améliorée.Il s’agit d’une avancée majeure tant pour les patients que pour les soignants en vue d’une meilleure prise en charge des personnes touchées par le cancer.

La télésurveillance permet donc de suivre à distance l’état de santé du patient : elle est mise en place sur prescription médicale. La mise en œuvre et le suivi reviennent à l’Infirmière de Coordination (IDEC) (rôle propre article R. 4311-5 et sur prescription article R4311-7).

Une étude a ainsi été menée de façon à :

  • décrire l’activité de télésurveillance de patientesprises en charge pour une néoplasie du sein à Gustave Roussy,
  • identifier les symptômes principaux rapportés parles patientes, permettant ainsi un axe de réflexionautour de leurs prises en soins.

1 Basch E, Deal AM, Dueck AC, et al. Overall survival results of a trial assessing patient-reported outcomes symptom monitoring during routine cancer treatment. JAMA 2017 ; 318 : 197-8.

2Mir O, Ferrua M, Fourcade A. Digital remote monitoring plus usual care versus usual care in patients treated with oral anticancer agents: the randomized phase 3 CAPRI trial. Nature Medicine 2022 ; 28 : 1224-31

Téléchargez notre
Publication scientifique
livre blanc
guide
infographie

Complétez ce formulaire pour télécharger notre infographie. Nous vous l’enverrons par email.

Pourquoi télécharger ce contenu ?

No items found.

Pourquoi télécharger ce contenu ?

No items found.

Pourquoi regarder cette conférence ?

Pourquoi assister à cette conférence ?

No items found.
Autres contenus recommandés pour vous
Text Link
L'innovation digitale au service la recherche clinique en oncologie
1
50
min

Les données ePROs constituent une ressource précieuse pour la recherche clinique. En compagnie de nos invités, découvrez leur potentiel et comment exploiter ces informations dans le cadre de travaux de recherche clinique.

Grâce à la télésurveillance médicale et les réponses apportées par les patients aux questionnaires qui leurs sont envoyés, les professionnels de santé accèdent désormais à des données ePROS (electronic Patient-Reported Outcomes) quantitatives longitudinales d’une grande granularité. Si l’exploitation de ces informations permet notamment d’ajuster la prise en charge proposée aux patients et de contribuer à l'amélioration de leur qualité de vie, le potentiel des ePROs ne s’arrête pas là. En effet, les ePROs constituent une ressource précieuse pour la recherche clinique, et ce, au cours de toutes les phases d’un essai clinique.

En compagnie de nos invités, découvrez le potentiel des ePROs et comment exploiter ces informations dans le cadre de travaux de recherche clinique :

  • Pourquoi les données ePROs sont-elles nécessaires dans le cadre des essais cliniques ?
  • Dans quelles mesures le digital peut-il permettre de contribuer à leur collecte ?
  • Comment les utiliser en phase I-II d’un essai clinique ?
  • Quelles sont les perspectives offertes en recherche académique, pharmaceutique et industrielle ?

Text Link
Multinational Association of Supportive Care in Cancer (MASCC), 2024
1
3
min

Renforcer l'autonomie des patients dans le continuum des soins du cancer : développement et mise en œuvre de ressources dédiées.

Auteurs

Maria Alice Franzoi1, Arlindo R. Ferreira2,3, Fanny Jacq2, Elise Martin1, Johanna Arvis1, Élodie Nouhaud2, Anne-Sophie Robineau2, Rachel Bonkink2, Ingrid de Biourge2, Violaine Gersanois2, Juliette Fanton D’Andon2, Maximilien Autheman2, Ines Vaz-Luis1,5;

Affiliation

1INSERM Unit 981 - Molecular predictors and new targets in oncology, Gustave Roussy, 94805 Villejuif, France, 2Resilience, Paris, France, 3Catolica Medical School, Universidade Católica Portuguesa, Lisbon, Portugal, 4Breast Cancer Unit, Gustave Roussy, Villejuif, France, 5Département Interdisciplinaire d’Organisation des Parcours Patients (DIOPP), Gustave Roussy Cancer Center, 94805, Villejuif, France.

Introduction

L'autonomisation des patients est essentielle pour dispenser des soins oncologiques proactifs, participatifs et durables.1

L'éducation thérapeutique peut notamment renforcer l'autonomie, la connaissance de la santé2, la prise de décision éclairée3 et diminuer la détresse émotionnelle à court terme4. L'activité physique et les thérapies cognitives et comportementales sont des stratégies validées et fondées sur des preuves pour améliorer la qualité de vie et gérer la maladie, et gérer les symptômes et les problèmes courants auxquels sont confrontés les patients5.

Actuellement, l'accès à des ressources éducatives fiables et à des interventions comportementales est limité et varie d'un centre de cancérologie à l'autre, ce qui peut entraîner des disparités dans les soins.

Le recours à la  santé numérique peut permettre de donner aux patients les moyens de s'autogérer en facilitant l'accès aux ressources éducatives, en démocratisant l'accès aux ressources éducatives et aux interventions comportementales. Resilience PRO est un dispositif médical numérique de classe IIa qui utilise les ePRO et la navigation infirmière.6

Nous avons co-conçu et intégré des programmes d'éducation et d'autogestion fondés sur des données probantes, qui sont dispensés en fonction des besoins du patient. Nous présentons ici le processus de développement et de mise en œuvre de ces ressources.

1Howell et al 2021; 2Howell et al 2017; 3Hana et al 2023; 4Bower et al 2021; 5Franzoi et al 2021; 6Ferreira et al 2023; 7Fernandez et al 2019.

Poster présenté lors de l'édition 2024 du congrès MASCC / AFSOS / ISOO.

Text Link
European Hematology Association (EHA), 2024
1
3
min

Étude de faisabilité et bénéfice clinique d'un système de télésurveillance patient en hémato-oncologie sur la base de données de vie réelle de 53 centres en France et en Belgique.

Auteurs

Laurent Pascal1, Alice Wolfromm2, Alexandre Morel3, Katell Le Dû4, Marine Seigneuret1, Pénélope Lacombe3, Jessica Pinto2, Vanessa Beau5, Anne Banos5, Sophie Bernard5, Marie Vercruyssen2, Juliette Fanton-D'andon6, Élodie Nouhaud6, Charles Ferté6, Arlindo Ferreira6,7, Maximilien Authemann6, Julie Gay5.

Affiliation

1Groupement des Hôpitaux de l'Institut Catholique de Lille, 2Institut Jules Bordet, 3Hôpital Privé d'Antony, 4Hôpital Privé du Confluent, 5Centre Hospitalier de la Côte Basque, 6Resilience, 7Universidade Católica Portuguesa.

Introduction

Les symptômes fréquemment ressentis par les patients soumis à un traitement oncologique sont une cause majeure de détresse, de morbidité et de complications aiguës, mais restent insuffisamment détectés et souvent sous-estimés1.

Grâce à une prise en charge plus précoce des symptômes rapportés par les patients, la télésurveillance médicale et les résultats électroniques rapportés par les patients (ePROs) apportent des avantages cliniques significatifs, tels que la réduction des toxicités sévères, des visites aux urgences, des hospitalisations non programmées, l'amélioration de la qualité de vie et l'allongement de la durée du traitement.

C'est pourquoi la Société européenne d'oncologie médicale (ESMO) recommande la mise en œuvre d'une surveillance à distance des patients (RPM) basé sur les ePROs pour les patients ayant reçu un diagnostic de cancer2. Cette étude présente la mise en œuvre d'un système de télésurveillance médicale approuvé et remboursé en France pour les patients suivant un traitement d'hémato-oncologie.

1Laugsand EA, Sprangers MA, Bjordal K, et al. Health care providers underestimate symptom intensities of cancer patients: a multicenter European study. Health Qual Life Outcomes. 2010;8:104. Published 2010 Sep 21.

2Di Maio M, Basch E, Denis F, et al. The role of patient-reported outcome measures in the continuum of cancer clinical care: ESMO Clinical Practice Guideline. *Ann Oncol*. 2022;33(9):878-892.

Poster présenté lors de l'édition 2024 du congrès de l'EHA (European Hematology Association).

L’équipe de Resilience est à votre écoute

Amina, Eugénie et Timothée, nos Responsables Partenariats, se tiennent à votre disposition pour vous renseigner sur Resilience, la télésurveillance en oncologie et ses impacts.

Nous contacter

Vous êtes un professionnel de santé et souhaitez en savoir plus sur Resilience ? Contactez nous !

Demander une démo

Pour nous contacter ou obtenir une démo de notre solution, il vous suffit de remplir de ce formulaire.

Demander une démo

Vous êtes un professionnel de santé et souhaitez obtenir une démo de notre solution ? Contactez-nous !