Sur ce site, RESILIENCE et ses partenaires utilisent des cookies pour analyser l'audience et les usages des visiteurs. En savoir plus.

Recentrer le soin du cancer sur le patient

De meilleurs soins pour de meilleures vies

Avec celles et ceux qui soignent

Oncologues, médecins, infirmier·ère·s, soignant·e·s, nous avons tous une même priorité : le·la patient·e.

67.000

le nombre d’oncologues
dans le monde

99
%

du temps, un·e patient·e n'est pas sous la surveillance de son oncologue

5

mois de vie gagnés et une meilleure qualité de vie grâce à la surveillance à distance

Basch, Ethan et al. “Overall Survival Results of a Trial Assessing Patient-Reported Outcomes for Symptom Monitoring During Routine Cancer Treatment.”
JAMA vol. 318,2 (2017): 197-198. doi:10.1001/jama.2017.7156

Un·e patient·e, une expérience

Resilience œuvre pour apporter aux soignant·e·s une solution complète, visant à mieux accompagner les patient·e·s à travers des outils synergiques et complémentaires.
Un cheminement vertueux, tant pour ces patient·e·s que leurs équipes médicales.

1.
Le lien du soin s'érode

Il y a seulement 67 000 oncologues dans le monde — face à la multiplication du cancer, cette disproportion mène à des inégalités manifestes dans l'accès aux soins des patient·e·s. Retisser le lien entre le·la patient·e et son équipe de soins devient dès lors une nécessité.

Comprendre le·la patient·e

Grâce à l'application Resilience, les patient·e·s partagent les symptômes vécus au quotidien. La récolte des données en temps réel permet d'identifier les problématiques rencontrées par chaque patient·e. La voie vers un suivi ultra-personnalisé est ouverte.

2.
Un isolement des patient·e·s

En étant moins suivi·e·s, les patient·e·s peuvent se sentir délaissé·e·s et seul·e·s dans la gestion de la maladie et des effets secondaires liés aux traitements. Cela peut parfois mener à réduire l'efficacité de ces derniers, voire à leur abandon*.


*Hershman, Dawn L et al. “Early discontinuation and nonadherence to adjuvant hormonal therapy in a cohort of 8,769 early-stage breast cancer patients.” Journal of clinical oncology : official journal of the American Society of Clinical Oncology vol. 28,27 (2010): 4120-8. doi:10.1200/JCO.2009.25.9655

*Partridge, Ann H et al. “Nonadherence to adjuvant tamoxifen therapy in women with primary breast cancer.” Journal of clinical oncology : official journal of the American Society of Clinical Oncology vol. 21,4 (2003): 602-6. doi:10.1200/JCO.2003.07.071

Surveiller, même à distance

Resilience développe un outil qui permettra aux patient·e·s de bénéficier d'un accompagnement de proximité, même à distance. L'objectif : analyser instantanément les symptômes et fluidifier les interventions médicales. Resilience a la conviction que les patient·e·s pouront améliorer l’observance de leur traitement grâce à un suivi à la fois digital et humain.

3.
Une faible précision thérapeutique

Les médecins ne parviennent plus à faire face à l'accumulation des connaissances médicales : il est difficile d'absorber l'abondance des données qui ne cessent de se multiplier. Cet état de fait mène à un constat : l'oncologie de précision n'est pas encore une réalité.

Faciliter la prise de décision

Pour simplifier et personnaliser les prises de décision thérapeutiques, Resilience travaille sur une solution logicielle en mesure d'agréger les données les plus pertinentes. L'objectif : donner aux soignants des recommandations avisées grâce aux efforts du machine learning, qui classe et traite les dernières littératures scientifiques. Une nouvelle façon de traiter le cancer.

Notre démarche scientifique

Resilience développe ces outils en cohérence avec les études scientifiques les plus avancées, qui ont notamment démontré l'impact positif du Patient Reported Outcomes Monitoring, tant pour la qualité de vie que pour la survie des patient·e·s : c'est environ 6 mois de vie qui sont gagnés par patient·e.

Resilience valide également le bénéfice clinique de ses outils dans un ensemble d'études cliniques en cours avec Gustave Roussy.

Source : Basch, Ethan et al. “Symptom Monitoring With Patient-Reported Outcomes During Routine Cancer Treatment: A Randomized Controlled Trial.” Journal of clinical oncology : official journal of the American Society of Clinical Oncology vol. 34,6 (2016): 557-65. doi:10.1200/JCO.2015.63.0830

Un comité scientifique
de renommée internationale

C'est grâce à leurs savoir-faire et expertises médicales que nous construisons le futur de l'oncologie. Resilience a souhaité se faire accompagner par les meilleurs expert·e·s pour prendre les meilleures décisions.

Ethan Basch
Ethan Basch, MD, MSc

Ethan Basch est Directeur de la recherche à l'université de Caroline du Nord. Oncologue médical et chercheur, il se consacre à l'élaboration de méthodes permettant d'intégrer la perspective du patient dans la recherche clinique sur le cancer.

Fabrice André
Fabrice André, Pr

Directeur de la recherche de Gustave Roussy, Fabrice André est spécialiste du cancer du sein. Il figure dans la liste des chercheurs les plus cités au monde 2019.

Jean-Yves Blay
Jean-Yves Blay, Pr

Jean-Yves Blay est Directeur Général du centre Léon Bérard, Président d'Unicancer, expert du sarcome. Il figure dans la liste des chercheurs les plus cités au monde 2019.

André Goy
André Goy, M.D., M.S

André Goy est oncolgue et hématologue, Président du John Theurer Cancer Center à Hackensack (New Jersey). Il co-préside également la division "Future of health" au World Economic Forum à Davos.

Brigitte Seroussi
Brigitte Seroussi, M.D.

Brigitte Seroussi est à la fois oncologue et ingénieure. Experte en outil d'aide à la décision à l'hôpital de Tenon, elle est également Chargée de Mission à la Délégation Ministérielle au Numérique en Santé.

Thomas Clozel
Thomas Clozel, M.D.

Thomas Clozel est médecin, ancien chef de clinique des hôpitaux de Paris, en hématologie clinique. Il est le co-fondateur d'Owkin, leader du federated learning medical.

Ethan Basch
Ethan Basch, MD, MSc

Ethan Basch est Directeur de la recherche à l'université de Caroline du Nord. Oncologue médical et chercheur, il se consacre à l'élaboration de méthodes permettant d'intégrer la perspective du patient dans la recherche clinique sur le cancer.

Fabrice André
Fabrice André, Pr

Directeur de la recherche de Gustave Roussy, Fabrice André est spécialiste du cancer du sein. Il figure dans la liste des chercheurs les plus cités au monde 2019.

Jean-Yves Blay
Jean-Yves Blay, Pr

Jean-Yves Blay est Directeur Général du centre Léon Bérard, Président d'Unicancer, expert du sarcome. Il figure dans la liste des chercheurs les plus cités au monde 2019.

André Goy
André Goy, M.D., M.S

André Goy est oncolgue et hématologue, Président du John Theurer Cancer Center à Hackensack (New Jersey). Il co-préside également la division "Future of health" au World Economic Forum à Davos.

Brigitte Seroussi
Brigitte Seroussi, M.D.

Brigitte Seroussi est à la fois oncologue et ingénieure. Experte en outil d'aide à la décision à l'hôpital de Tenon, elle est également Chargée de Mission à la Délégation Ministérielle au Numérique en Santé.

Thomas Clozel
Thomas Clozel, M.D.

Thomas Clozel est médecin, ancien chef de clinique des hôpitaux de Paris, en hématologie clinique. Il est le co-fondateur d'Owkin, leader du federated learning medical.

Nos partenaires

C'est collectivement que nous réussirons à réinventer la façon de soigner le cancer. C'est pourquoi Resilience s'entoure des partenaires les plus prestigieux.

Logo de Gustave RoussyLogo d'UnicancerLogo de l'Association Francophone des Soins Oncologiques de Support

Contactez-nous pour en savoir plus

Notre équipe est à votre disposition afin de vous présenter notre démarche et nos solutions à destination des patients et des équipes de soin.